samedi 17 juin 2017

Notes noires - Pam Godwin



Infos sur le livre

éditions : Hugo Roman
date de publication : 09-02-2017
pages : 530
prix : 17€

Résumé éditeur

Un conte sensuel sur l'éveil amoureux et l'éducation érotique d'une jeune élève par son professeur de piano. Émeric Marceaux est un fils prodigue et un célèbre pianiste qui enseigne avec ferveur et fermeté à de jeunes élèves triées sur le volet. Autoritaire, raffiné, secret, directif, insaisissable et impitoyable, il envoûte ses élèves toutes amoureuses de lui. L'une d'elle, Ivory Westbrook, a intrigué le maître qui l'a choisie pour en faire son oeuvre érotique malgré l'interdit qui pèse sur leur passion. Souple et solide, réfléchie et naïve, douce et réceptive, Ivoire porte les stigmates des viols et abus qu'elle a subis et dont son maître veut la débarrasser en la poussant toujours plus loin sur les chemins du plaisir. 

Pourquoi ce livre ?


Merci aux éditions Hugo Roman grâce auxquelles j'ai pu découvrir ce roman à la très jolie couverture et au résumé plutôt intrigant qui, de plus, promettait un univers musical.

De quoi est-il question ?


Ivory est loin d'avoir une vie facile. A 17 ans, elle a déjà vécu plus de malheurs que la plupart des gens vivront dans toute une vie. Orpheline de père, elle doit faire entre une mère absente et un frère drogué dans un appartement minable de banlieue au sein duquel est souvent hébergé Lorenzo, meilleur ami de son frère, qui la viole à répétition depuis ses treize ans.

Les seules échappatoires de la jeune fille, se sont son chat et la musique. Son chat, seul être à ne pas la juger, tout ce qu'il lui reste de son père, est le seul à lui apporter la tendresse et le réconfort dont elle a terriblement besoin. La musique, qu'elle apprend dans une école prestigieuse de la ville, lui laisse entrevoir un avenir loin de ses tourments et du harcèlement dont elle est la victime par ses camarades de lycée.

Emeric vient d'être embauché comme professeur de musique dans le lycée d'Ivory et est loin d'être un homme recommandable dans un instinct de domination sexuelle constant et prêt à passer outre la morale pour parvenir à ses fins. A l'instant où son regard croise celui d'Ivory, il sait qu'elle sera sienne même si pour cela il devra briser les craintes de sa nouvelle protégée.

Du côté de la forme...


Cela faisait un petit moment que je ne m'étais pas plongée dans une new romance de chez Hugo et encore moins dans la collection Blanche. Après plusieurs lectures d'amour sensible et sincère j'avais donc besoin d'un peu de piment et, pour ça, c'est bien ce que j'ai eu !

Je ne ferai pas de faux suspens, ce roman a été pour moi, du moins au début de ma lecture, émotionnellement très dur. Le comportement ordurier de Lorenzo, la haine de la mère, l'indifférence du frère... Tout ça dans un premier chapitre... Tout ça m'a rendue malade de dégoût face à la perversité de certains esprits humains et bien souvent j'ai eu envie de balancer le livre.

Et au commencement, Emeric ne vaut pas mieux en jouant de son rôle de professeur pour dominer Ivory pour son plaisir propre. Si le roman le montre évoluer au fil des pages il n'en est pas moins détestable lors de ses premiers entretiens avec la jeune fille. Et nous passerons outre l'horreur que peut inspirer le comportement de garçons comme Prescott prêts à payer Ivory pour la prendre et se l'accaparer.

Autant dire que, dans ce roman, la gente masculine est loin d'être représentée sous son meilleure jour de même que les classes privilégiées à l'égard des classes modestes. De fait, l'auteure nous présente ici un véritable roman d'une société qui peut rendre malade, m'a rendue malade, mais malheureusement tellement vraie et sur laquelle nous avons trop tendance à fermer les yeux.

Et puis, qui dit new romance, dit sensualité et sexualité. Et là, wouah, quel déferlement d'émotions, de sensations, de force et de tendresse tout à la fois ! Au fil des pages nous allons voir une Ivory retrouver confiance en sa sexualité tout en s'épanouissant dans son art, la musique. L'auteure nous montre alors combien une passion peut vous sauver et une autre vous aider à grandir.

Au niveau du style, je dois avouer avoir rarement lu un roman me mettant dans un tel état de nerf, de passion et d'addiction à la fois (un peu à l'image d'Ivory finalement). C'est avec un talent magistrale que l'auteure nous plonge dans la vie de son personnage, nous fait ressentir toute la souffrance qu'elle endure, nous laisse entrevoir ses espoirs et nous fait sentir (et ressentir) la puanteur du quartier dans lequel elle vit. Bravo !

En conclusion...


Lorsque j'ai vu l'annonce de ce roman sur le catalogue Hugo, avec sa couverture, son ambiance musicale et aussi son titre, j'ai su qu'il me faudrait le dévorer. Cela n'a pas raté. Une fois plongée dans ce roman je n'ai pu le refermer. Si le début de ma lecture a été émotionnellement très dure, je me suis vite laissée envoûter par les sentiments offerts par l'auteure. Si la dark romance ne vous dérange pas, vous devriez adorer.
Il ne fait aucun doute que je replongerai bientôt dans ce style de romans et que je lirai le prochain livre de l'auteure dès que j'aurai la chance de l'avoir entre les mains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire